Eurovision-Info.net

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil In Memoriam Disparition de Valérie Sarn

Disparition de Valérie Sarn

Envoyer Imprimer
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 
AddThis Social Bookmark Button

Une voix de RTL Télévision s'est éteinte

C'est encore une figure emblématique de RTL Télévision qui disparaît, quelques mois après Sophie Hecquet. Valérie Sarn est décédée ce samedi 4 mai à l'âge de 72 ans dans sa résidence en Avignon, suite à une longue maladie. C'était la dernière commentatrice francophone pour le Luxembourg.

Valérie Sarn

Le parcours professionnel de Valérie Sarn est à ses débuts proche de celui de Sophie Hecquet, avec trois points communs : Télé-Monté-Carlo, Télé-Luxembourg et le Concours Eurovision de la Chanson.

Valérie Sarn voulait chanter et danser ! Elle passera une formation artistique avec l'apprentissage de la danse au Châtelet et la comédie au conservatoire de la rue Blanche, à Paris, ainsi que le chant chez Annette Charlot, ce professeur qui faisait « chanter » les vedettes du moment telles que Corinne Hermès, Johnny Halliday ou Mireille Mathieu. Le père de Valérie avait été danseur à l'Opéra de Paris avant de devenir directeur de la scène de l'Opéra comique, puis du music-hall parisien Bobino.

Valérie Sarn (Télé-Monté-Carlo)Valérie fait un passage à la télévision française avec Jean-Claude Averty dans « Passing show » et « Les raisins verts ». Puis va sur la scène du Théâtre Antoine où Jean-Claude Averty lui a réservé le premier rôle de « Boy friend », dans une chorégraphie de Dirk Sanders.

Elle s'essaye à la chanson dans les années 60, en interprétant quelques titres ou en écrivant pour les autres. Elle atteint la renommée en signant le texte de la version française du tube « Michèle » des Beatles !

Début des années 1970, elle quitte Paris pour rejoindre la Côte d'Azur où elle se voit proposer un poste d'animatrice d'un magazine féminin quotidien sur Télé-Monté-Carlo, dans lequel elle reçoit des artistes.
Valérie Sarn (Eurovision 1983)En 1974, Jacques Navadic est en visite à Radio-Monté-Carlo qui abrite les studios de la télévision, et découvre une Valérie Sarn dans son élément, la télévision. Conquis par son professionnalisme, il lui demanda en 1977 de rejoindre l'équipe de Télé-Luxembourg pour l'émission de la mi-journée « La Bonne Franquette », pour soulager Jean Stock, puis « Croque-midi » au début des années 80. Durant ses quinze années à Luxembourg, Valérie passera à d'autres métiers, l'animation, la production, la responsabilité du service des variétés de RTL Télévision ; c'est elle qui réussira à faire venir dans les studios luxembourgeois des stars internationales, Belges comme Plastic Bertrand (Luxembourg 1988), Sandra Kim (Belgique 1986), Viktor Lazlo (présentatrice Eurovision 1987), ou encore à miser sur des débutants comme Lara Fabian (Luxembourg 1988). Parallèlement, Valérie assurera les commentaires du Concours Eurovision de la Chanson de 1983 à 1991, toujours pour la chaîne luxembourgeoise (photo : Valérie Sarn, Jacques Navadic, Corinne Hermès, Raymond Van Cant à Luxembourg, au retour de Munich), tout en étant chargée de mission pour RTL Télévision auprès de l'UER (l'Union Européenne de Radio-Télévision).

Tout en gérant les variétés sur RTL Télévision, Valérie s'ouvre à une passion plus colorée, la peinture. Son exposition à Luxembourg, Paris et Bruxelles dans le milieu des années 80 est un succès. Elle quitte la chaîne et le Grand-Duché début des années 90 pour rejoindre Avignon et vivre de cette profonde passion qu'est de peindre. Ses toiles s'exposent en France, puis survient en 2010 l'annonce de sa maladie par les médecins, qui la force à rester au repos, entrecoupé de séances de chimiothérapie et de nombreux rendez-vous médicaux...
Le surlendemain de son décès, son compagnon publie le message :
« Tout d'abord merci pour tous ces mots gentils à l'égard de Valérie. Sachez qu'Elle n'a jamais oublié son public d'RTL, et qu'Elle en parlait souvent avec de seuls bons souvenirs. Je suis certain qu'Elle vous regarde de là-haut avec une infinie tendresse. ».

Valérie Sarn et la peintureÀ Jacques Navadic (le Président de RTL Télévision à l'époque), elle disait « Je sais bien que la peinture est un monde où la concurrence est aiguë, mais qui sait, peut-être réussirai-je un jour ? Ce jour-là, toutes mes émissions auront été oubliées, mais ma signature sur une toile ou une aquarelle passera peut-être à la postérité. On peut rêver, non ? »... Pourtant, le rêve est devenu réalité à une différence près, si ses toiles restent, son passé télévisuel n'a pas été oublié, à la vue des témoignages d'amis et d'anonymes publiés sur son mur Facebook depuis l'annonce de son décès.

Le hasard fait que Valérie Sarn commentera son premier Concours Eurovision de la chanson l'année de la dernière victoire du Luxembourg, et décède un samedi 4 mai (2013), alors que c'est un autre samedi 4 mai (1991) qu'elle commente pour la toute dernière fois l'Eurovision de la Chanson pour RTL Télévision (et RTL-TVi en Belgique).

> Valérie Sarn et la peinture : www.sarn-peinture.com

> Valérie Sarn dans "RTL sur son 31" pour les 30 ans de RTL Télévision

Crédit photo : Marina Irrthum-Van Cant (Eurovision 1983) avec son aimable autorisation / Collection personnelle Valérie Sarn - source biographique « RTL C'est Nous », Jacques Navadic

 
se_module_calendrier_63 - style=background_poster - background=
<<   201602<20171 Février 2017 >20173   >>201802
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
63201702

Qui est en ligne ?

Nous avons 21 invités en ligne

Sondage